Nouveau sujet

Baignade longue durée

Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 75

Inscription : 16 avril 2018, 20:52

Cavernicole
Auceus de Thariok
  • Archétype : Etheraliste
  • Arme droite : 12
  • Age : 26 ans
  • Arme gauche : 12
  • Sexe : Mâle
  • Armure : 4
  • Capacité sans coût : Chaines d'or : Permet d'invoquer 3 chaines à pointes qui sortent du corps d'Auceus et qu'il peut utiliser pour accomplir des actions simples ou comme des armes (1d6+1)
  • Capacités : Empalement: coût:2 Permet d'invoquer une chaîne sur une surface à portée de vue qui peut accomplir une action simple Enchainement : coût:2 Invoque des chaines aux pieds de la cible pour l’immobiliser. L'adversaire doit réussir un jet de puissance pour s'en libérer Indépendance : coût:2 Pendant ce tour, Auceus peut attaquer et appliquer une action simple. Chaines intèrieures: coût:2 Auceus peut renforcer son corps pour se déplacer rapidement en portant une charge équivalente à un tieffelin pendant ce tour. Enlacement: coût:1/tour, peut être maintenu Entoure Auceus de chaîne. Réduit les dégâts reçus de 1

Sujet : Baignade longue durée

03 mai 2018, 19:15

Baignade longue durée
La ville shaku d’Ali-Awaba est nichée sur les rives de la presqu’ile au croisement des cours d’eau qui descendent ensuite en fleuve vers le sud de l’ile. Particulièrement bien irriguée, cette zone est l’un des greniers de l’archipel, et l’on y trouve des forets a perte de vue sur le long plateau plat qui s’élève largement au-dessus des mangroves et des jungles dangereuses des régions côtières. Avec l’arrivée des fauchages, le travail battait son plein et presque chaque champ était mu d’un Shaku occupé a battre de sa faux les herbes hautes qui suivent la moisson. Dans quelques semaines, ce seront de véritables convois qui partiraient vers la capitale pour acheminer le grain vers la cité qui parasitait presque la moitié de la capacité de production alimentaire de l’ile, incapable de produire elle-même la gargantuesque quantité de nourriture que ses boyaux de ruelles étaient capable de dévorer.

Auceus Avait suivi la route depuis Goblin-four, une impressionnante cité de métal enclavée dans une chaine de montagne qui abrite le bagne d’Ethelach.
Sortant a peine de ses études à l’académie de magie, il s’était mis en tête de faire un tour de l’archipel, activité réservée aux jeunes fortunés qui, sous prétexte de s’initier aux diversités culturelles de l’ile prenaient un temps récréatif avant de se lancer dans une activité salariée. Auceus voyageait seul, n’ayant pas de mal à se faire des amis du jour, bien aise de profiter des largesses d’un soir du jeune homme.

A peine arrivé, il avait été choqué par le contraste entre les deux villes. Là où la ville gobeline était vivante et grouillait d’activité, de fracas de métal et du griffement des machines de forgeage, la ville shaku était un havre de paix comme lovée sur les plaines.

Auceus avait été déçu en arpentant les rues. Il avait bien trouvé une taverne ou poser ses affaires de voyage, mais il était presque impossible de s’encanailler là-bas comme il aimait à le faire. Qu’à cela ne tienne, pour une fois, il resterait sage. L’endroit disposait d’une source thermale. Sa présence était étonnante, mais appréciable. Certainement un travail sur les eaux avait été réalisé, la géologie n’était pas vraiment le point fort du jeune tieffelin. La journée était propice au travail, aussi, l’endroit était vide. Il se glissa dans l’eau, posant ses vêtements un peu plus loin sur un banc, et se laissa bercer par le doux tumulte des eaux remuées par un léger courant d’eau chaude qui provenait d’une petite rivière artificielle. Le bassin aurait été suffisamment large pour accueillir deux dizaines de personnes ou pour faire de petites longueurs.
Auceus se laissa sombrer dans un sommeil sans rêve, respirant un doux parfum d’herbes et de fleur. Emporté par l’agréable sensation d’immersion qu’offre la sensation d’un corps plongé dan l’eau chaude, il ne vit pas le temps passer, non plus que l’eau ruisseler sur les roches, accompagnant d’un bruit d’eau son apaisement dans une béatitude relative.

Bien plus tard, alors que la nuit était tombée sans que le tieffelin ne s’en rende compte, une onde dans l’eau le réveilla en sursaut.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 10

Inscription : 02 mai 2018, 14:44

Tuwati
  • Archétype : Spiritualiste
  • Arme droite :
  • Age : 30 ans
  • Arme gauche :
  • Sexe : Femelle
  • Armure : 2
  • Capacité sans coût : • Médium : Peut voir et communiquer avec les morts.
  • Capacités : • Animation de cadavre : Permet de réanimer un cadavre ou un morceau de cadavre et de lui donner des ordres. (2+1/t p.e). • Transfert vital : Vol la vie d'une cible pour restaurer une autre cible. 1d6. (2p.e) • Protection des Ancêtres : Bloque complètement une attaque magique avant de disparaître. Si une attaque est bloquée, le lanceur récupère un point de mana. (3p.e)

Sujet : Re: Baignade longue durée

04 mai 2018, 10:56

Surprise Nocturne
Une journée paisible, comme les autres. Encore aujourd'hui, il n'y avait eu qu'une seule affaire à régler. Les ancêtres avaient été clément, comme à leur habitude, et l'accusé était reparti le cœur plus léger. Tuwati savait que cela ne se passait pas de la même manière pour ceux qui n'étaient pas Shaku. Pour les autres, pas d'ancêtres à consulter pour juger d'un litige, mais des centaines de lois souvent révisées par des décrets. Les journées des tribunaux tieffelins devaient être bien plus lourdes et désagréables.

Mais que la journée fut douce ou non, la Shaku-manalili avait besoin de se détendre les muscles. Peu de gens imaginent le nombre de muscles que doit actionner un serpent pour se mouvoir, et même chez les Shakus, il n'y a que les manala'k qui en ressentent tout le poids. Tuwati avait ses habitudes, et les baignades nocturnes en faisaient partie. Non pas que la présence d'autres personnes la dérangeait, mais il lui fallait avouer que le silence entrecoupé seulement par les bruits de l'eau qui ruisselait la détendait bien plus.

Presque par automatisme, elle se dirigea vers les sources chaudes. Elle fut presque surprise du contact de l'eau lorsque ses anneaux se glissèrent dans le bassin. La deuxième surprise fut de voir un tieffelin paisiblement endormis. Un petit sourire tordit ses lèvres serpentines. L'homme se réveilla, sûrement perturbé par l'onde de la silhouette massive de Tuwati. Cette dernière prit un air détendu, aidé par la douce sensation de l'eau.

" Veuillez m'excuser, je ne voulais pas vous déranger." déclara-t-elle de sa voix douce et sifflante. Elle faisait des efforts pour siffler le moins possible ses mots lorsqu'elle n'avait pas à faire à un Shaku. Plusieurs fois, il lui avait été souligné qu'il pouvait être difficile pour les autres races de suivre un serpent sifflant ses mots rapidement.

"Il est rare de trouver quelqu'un à une heure aussi tardive, ici. J'espère qu'un peu de compagnie ne vous dérangera pas ?".
Dernière modification par Tuwati le 05 mai 2018, 13:01, modifié 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 75

Inscription : 16 avril 2018, 20:52

Cavernicole
Auceus de Thariok
  • Archétype : Etheraliste
  • Arme droite : 12
  • Age : 26 ans
  • Arme gauche : 12
  • Sexe : Mâle
  • Armure : 4
  • Capacité sans coût : Chaines d'or : Permet d'invoquer 3 chaines à pointes qui sortent du corps d'Auceus et qu'il peut utiliser pour accomplir des actions simples ou comme des armes (1d6+1)
  • Capacités : Empalement: coût:2 Permet d'invoquer une chaîne sur une surface à portée de vue qui peut accomplir une action simple Enchainement : coût:2 Invoque des chaines aux pieds de la cible pour l’immobiliser. L'adversaire doit réussir un jet de puissance pour s'en libérer Indépendance : coût:2 Pendant ce tour, Auceus peut attaquer et appliquer une action simple. Chaines intèrieures: coût:2 Auceus peut renforcer son corps pour se déplacer rapidement en portant une charge équivalente à un tieffelin pendant ce tour. Enlacement: coût:1/tour, peut être maintenu Entoure Auceus de chaîne. Réduit les dégâts reçus de 1

Sujet : Re: Baignade longue durée

04 mai 2018, 22:07

Baignade trop longue durée
Auceus n’était clairement pas dans un état mental qui l’avait préparé a ce qui se passait et ce qui allait se dérouler. Son esprit était embrumé par la douce odeur de fleur qui émanait du bassin et tout son corps était souple et détendu. Le travail de la pierre et de l’eau avait été maintenu par une main de maître. Il est difficile pour un Tieffelin de concevoir que les shakus sont capable de merveilles créatrices alors que ceux-ci jugent sur la noblesse, l’apparence et la complexité de l’ouvrage. Pourtant, l’établissement des bains avait été créé pour au contraire sembler être une perfection naturelle afin de détendre et d’apaiser les maux. Sur le jeune Tieffelin, l’effet avait été frappant. Il s’était endormi comme une masse et son réveil lui semblait difficile tant le confort de la position lui était agréable. Pourtant, cette vague n’était pas du fait du courant, et il ouvrit les yeux presque malgré lui, entendant que quelqu’un lui parlait.
Son regard se posa sur un énorme visage reptilien l’observait du coin de l’œil. Trois réactions animèrent le tieffelin.

Tout d’abord, il hurla comme un jeune enfant, surprit et terrifié par la vision de l’espèce de serpent géant qui se trouvait à quelques mètres de lui. L’image d’n prédateur n’était pas si loin que ça et son cerveau primitif n’avait pensé qu’à ça en ouvrant les yeux et en voyant la grande masse reptilienne. Il se jeta hors de l’eau, appuyé comme il l’était auparavant sur le bord dans un mouvement de panique incontrôlé.

Immédiatement après, se rendant compte de sa méprise il s’excusa à demi-mot :

« Oh heuu désolé, vous m’avez fait peur »

Pas rassuré mais civilisé, Auceus était confus. Son cœur palpitait dans sa poitrine battant la chamade. Il était incapable d’appréhender la situation de manière cohérente dans l’immédiat, à la fois paniqué et à demi-assoupi, mais il se rendrait bien compte que sa peur était infondée. Il n’avait vu que peu de shaku dirigent, la case étant à la fois peu nombreuse et discrète. Sa surprise était légitime.

La troisième réaction prit place lorsqu’il se rendit compte qu’il était debout en position défensive qui certes avait mis en avant sa musculature, mais surtout sa nudité. Avec un geste un peu gêné, il couvrit d’une main sa virilité, tout en sachant bien que la notion de nudité devait être bien peu signifiante pour le shaku en face d’elle qui devait aire peu de cas de ce détail. Pour faire bonne figure, tout en restant planté dans sa position ridicule, il lança :

« Belle nuit pour se baigner n’est-ce pas ? la lune est magnifique. »

Effectivement, elle l’était.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 10

Inscription : 02 mai 2018, 14:44

Tuwati
  • Archétype : Spiritualiste
  • Arme droite :
  • Age : 30 ans
  • Arme gauche :
  • Sexe : Femelle
  • Armure : 2
  • Capacité sans coût : • Médium : Peut voir et communiquer avec les morts.
  • Capacités : • Animation de cadavre : Permet de réanimer un cadavre ou un morceau de cadavre et de lui donner des ordres. (2+1/t p.e). • Transfert vital : Vol la vie d'une cible pour restaurer une autre cible. 1d6. (2p.e) • Protection des Ancêtres : Bloque complètement une attaque magique avant de disparaître. Si une attaque est bloquée, le lanceur récupère un point de mana. (3p.e)

Sujet : Re: Baignade longue durée

05 mai 2018, 12:55

Taquinerie nocturne
Tuwati ne s'attendait pas à une réaction aussi violente, et elle même se recula vivement par réflexe. Cependant, la confusion de la shaku dura bien moins longtemps que celle du tiefflin qui semblait proprement terrifié. Au fond, elle comprenait le pauvre ère. Même chez les shaku, soyons honnête, se réveiller avec un immense serpent au-dessus de soi peut donner un sacré coup de fouet. Assez étonnement, la shaku ne s'était pas habituée à son allure impressionnante et elle ne comptait plus les surprises qu'elle avait procuré aussi bien à ses congénères qu'aux autres peuples.

Un peu gênée d'avoir fait aussi peur au tieffelin, elle s'approcha doucement en mimant un signe apaisant avec ses mains. Un détail attira son attention dans la gestuelle de l'homme. D'un coup d'œil curieux, elle inclina la tête, et fixa avec attention les mains du tieffelin cachant avec un air gêné ses parties génitales. Il lui fallu quelques secondes de réflexion pour comprendre l'origine de cet étrange geste. Elle détourna alors le regard, ayant pleinement conscience du grand moment de gêne qu'elle venait d'infliger au baigneur. Essayant de se détendre un peu, elle pénétra plus profondément dans l'eau et plaça ses anneaux confortablement le long du bassin, tout en veillant à laisser un espace respectable entre elle et le tieffelin. Son but n'est pas de le gêner plus qu'il ne l'est.

"Ne vous excusez pas. C'est ma faute. J'oublie toujours que je peux être impressionnante, surtout lorsqu'on m'aperçoit dans un demi-sommeil."

Elle leva sa tête serpentine vers les étoiles et la lune. La soirée était belle, en effet. Est-ce que le tieffelin voyait et ressentait les choses comme elle ? Elle s'était toujours demandée comment les autres peuples ressentait la nature, si eux aussi se sentait aussi réveillé que détendu, en phase avec tout ce qu'il y avait autours d'eux. La shaku semblait absorbée par le ciel, jusqu'à ce qu'elle tourne de nouveau la tête vers le tieffelin.

"Oui, la nuit est douce. Vous êtes ici depuis longtemps ? Je veux dire. Dans ce bassin. Je vois que l'effet apaisant de cette source a, peut être, été un peu loin avec vous."

Elle sourit avec malice. Mais une malice amusée, sans aucune once de méchanceté.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 75

Inscription : 16 avril 2018, 20:52

Cavernicole
Auceus de Thariok
  • Archétype : Etheraliste
  • Arme droite : 12
  • Age : 26 ans
  • Arme gauche : 12
  • Sexe : Mâle
  • Armure : 4
  • Capacité sans coût : Chaines d'or : Permet d'invoquer 3 chaines à pointes qui sortent du corps d'Auceus et qu'il peut utiliser pour accomplir des actions simples ou comme des armes (1d6+1)
  • Capacités : Empalement: coût:2 Permet d'invoquer une chaîne sur une surface à portée de vue qui peut accomplir une action simple Enchainement : coût:2 Invoque des chaines aux pieds de la cible pour l’immobiliser. L'adversaire doit réussir un jet de puissance pour s'en libérer Indépendance : coût:2 Pendant ce tour, Auceus peut attaquer et appliquer une action simple. Chaines intèrieures: coût:2 Auceus peut renforcer son corps pour se déplacer rapidement en portant une charge équivalente à un tieffelin pendant ce tour. Enlacement: coût:1/tour, peut être maintenu Entoure Auceus de chaîne. Réduit les dégâts reçus de 1

Sujet : Re: Baignade longue durée

06 mai 2018, 13:38

Baignade nocturne
La nudité n’était pas nécessairement un tabou pour Auceus. Il avait fait les quatre cents coups, mais la surprise avait ajouté du ridicule à la situation. Il mit quelques secondes de plus pour se détendre. La shaku était impressionnante. Son long corps recouvert d’anneaux se fondait avec élégance dans le bassin. Elle devait-être à l’aise dans un milieu aquatique, peut être son héritage y était pour beaucoup.
Réellement, Auceus avait fort peu eu d’occasion d’approcher un Shaku-manalili, un de la caste des dirigeants. La plupart des shakus préféraient le travail de la terre qu’ils estimaient noble par-dessus tout pour une raison obscure que le tieffelin n’avait jamais compris. La découverte était trop belle, il se détendit, et se glissa dans le bassin sans faire plus de cas de sa pudeur fort peu chaste au demeurant. Des dizaines de questions fourmillaient, mai il ne voulait pas brusquer son partenaire de baignade improvisé venu se détendre. Sans se rapprocher, il lui glissa :

« Je me suis endormi, l’endroit est appaîsant et je n’ai pas l’habitude de tant de calme. J’arrive tout juste de goblin-four. »

« Sans vouloir aucunement vous importuner, comment prend-t-on la décision de devenir un Shaku-manalili ? vous êtes peu nombreux, qu’est-ce qui pousse vos jeunes à prendre une telle décision ? Cela ne vous éloigne-t-il pas de vos ancêtres ? »


La question était peut-être importune, mais le Tieffelin était là pour découvrir et apprendre de son voyage. Aussi marqua-t-il une pause avant de reprendre :

« Je n’ai que rarement vu l’un des vôtre à la capitale. On y croise plus fréquemment des marchands bien entendu, mais même depuis le début de mon voyage, vous êtres la première que je rencontre. »


Il savait qu’il n’y avait qu’un Manalak sur cinquante shaku environ compte tenu de l’auto—gestion de la plupart des villages et le peu d’attrait de cette caste qui prenait toutefois une bonne partie des décisions communes. Cette pensée le fascinait quelque part, et maintenant qu’il avait l’occasion de mettre sa main sur l’un d’entre eux, il comptait bien étancher sa soif de curiosité. Il ne se priva pas pour détailler du regard la partie émergée de la créature qui laissait tourner ses anneaux dans une grâce naturelle certaine. L’onde dénudée d’écume laissait refléter la lueur de la lune sur les écailles luisantes. Bien que dénudé d’attirance sexuelle, la créature avait quelque chose d’envoutant qui avait happé l’attention d’Auceus.
Il était plutôt heureux de ce moment privilégié dans le calme serin de l’endroit avec une créature élégante et rare qui lui portait un peu d’attention. Il laissa échapper un commentaire honnête :

« Si je puis me permettre, je vous trouve fort belle »

Difficile de savoir à l’avance quelle serait la réaction de la créature face au compliment, mais au moins il était sincère.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 10

Inscription : 02 mai 2018, 14:44

Tuwati
  • Archétype : Spiritualiste
  • Arme droite :
  • Age : 30 ans
  • Arme gauche :
  • Sexe : Femelle
  • Armure : 2
  • Capacité sans coût : • Médium : Peut voir et communiquer avec les morts.
  • Capacités : • Animation de cadavre : Permet de réanimer un cadavre ou un morceau de cadavre et de lui donner des ordres. (2+1/t p.e). • Transfert vital : Vol la vie d'une cible pour restaurer une autre cible. 1d6. (2p.e) • Protection des Ancêtres : Bloque complètement une attaque magique avant de disparaître. Si une attaque est bloquée, le lanceur récupère un point de mana. (3p.e)

Sujet : Re: Baignade longue durée

06 mai 2018, 17:31

Baignade Nocturne

Les yeux de Tuwati s’écarquillèrent tandis que ses muscles s’arrêtèrent de fonctionner quelques secondes. Sa gueule s’ouvrit légèrement et laissa glisser à l’air libre sa langue bifide. Cette dernière palpita dans l’air comme si elle était capable de goûter le mensonge de la vérité, puis un sifflement léger vibra dans sa gorge. Ce sifflement se transforma en un rire à la fois sifflant et cristallin. Ce tieffelin était une bien étrange rencontre. Il était rare, pour elle, de recevoir ce genre de compliment. Surtout de la part des autres peuples qui, habituellement, n’avait pas le ressenti nécessaire pour passer au-delà d’un aspect physique qui leur paraissait au mieux étrange, au pire disgracieux.
La shaku-manalili relâcha ses muscles pour se détendre de nouveau. Elle lança un regard flatté et curieux au jeune homme devant lui. Puisqu’il lui avait fait un compliment sincère, il lui semblait naturel de le jauger avec autant de sincérité en retour.

C’était un tieffelin, comme le démontrait sa peau rouge et ses cornes. Il ne lui fut pas difficile de juger qu’il était jeune, car elle vivait depuis assez longtemps au contact des autres peuples pour arriver à distinguer ce genre de détails sans aucun soucis. Ses muscles étaient bien dessinés et l’absence de cicatrices lui indiquait un mode de vie plus paisible que celle d’un combattant. Il paraissait, une fois sa surprise passée, détendu et nullement gêné par sa nudité. Et son maintient n’était pas anodin. Même s’il profitait de l’instant, il n’était pas avachit. Il n’avait peut-être même pas conscience qu’il préservait une certaine grâce dans ses mouvements et sa façon de se tenir. Et cela, Tuwati l’avait souvent aperçu chez les nobles tieffelins. Par contre, elle avait un peu de mal à le jauger selon ses propres critères à elle. Mais son instinct lui souffla qu’il devait être séduisant pour les membres de sa race.

«Je vous remercie pour le compliment. Il est fort rare que quelqu’un qui n’est pas de mon peuple me le fasse. Puisque vous avez été sincère, je le serais aussi avec vous : j’imagine que selon les standards tieffelins, vous devez être séduisant. Mais vous manquez cruellement d’écailles ou de poils pour moi.»

Ses yeux s’illuminèrent de malice et sa langue trahit une nouvelle fois son amusement. La méchanceté ne transparaissait pas de son visage serpentin. Laissant le jeune noble le temps de répondre, elle réfléchit à comment expliquer à un non-shaku son choix de vie. D’un air distrait, elle ramena le bout de sa longue queue près d’elle afin de gratter une écaille qui la chatouillait.

«Je suis plus proche des Ancêtres que beaucoup de ceux qui choisissent la même voie que moi. Pour cause : je sers de... hnnn... disons, de «porte-parole» aux Ancêtres. Il me semble que dans votre culture, c’est quelque chose comme... juge ? Ou enquêteur ? Un peu des deux. Je rentre en contact avec les Ancêtres pour donner leurs avis lorsqu’il y a des litiges pour ceux de ma race, puis j’essaye de les remettre dans le droit chemin. Ainsi, même si je vis dans cette grande cité, je garde un contact très proche avec ce qui fait d’un shaku un shaku.»

Elle laissa un léger silence s’installer, réfléchissant encore si elle avait exposer les choses de manières claires. Puis elle reprit, d’un air plus curieux.

«Vous êtes un voyageur, donc ? Je n’ai jamais été à Goblin-four, comment est-ce ? J’entends beaucoup de choses, mais je ne sais pas où se trouve la vérité et où l’abus commence. Et, puis-je me permettre de vous demander d’où vous venez et pourquoi vous voyagez ?».

Elle pencha légèrement sa tête, comme absorbée par la discussion.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 75

Inscription : 16 avril 2018, 20:52

Cavernicole
Auceus de Thariok
  • Archétype : Etheraliste
  • Arme droite : 12
  • Age : 26 ans
  • Arme gauche : 12
  • Sexe : Mâle
  • Armure : 4
  • Capacité sans coût : Chaines d'or : Permet d'invoquer 3 chaines à pointes qui sortent du corps d'Auceus et qu'il peut utiliser pour accomplir des actions simples ou comme des armes (1d6+1)
  • Capacités : Empalement: coût:2 Permet d'invoquer une chaîne sur une surface à portée de vue qui peut accomplir une action simple Enchainement : coût:2 Invoque des chaines aux pieds de la cible pour l’immobiliser. L'adversaire doit réussir un jet de puissance pour s'en libérer Indépendance : coût:2 Pendant ce tour, Auceus peut attaquer et appliquer une action simple. Chaines intèrieures: coût:2 Auceus peut renforcer son corps pour se déplacer rapidement en portant une charge équivalente à un tieffelin pendant ce tour. Enlacement: coût:1/tour, peut être maintenu Entoure Auceus de chaîne. Réduit les dégâts reçus de 1

Sujet : Re: Baignade longue durée

06 mai 2018, 20:16

Une nouvelle
Le tieffelin se dérida. Il manquait d’écailles et de poils. L’idée était amusante, il venait de s’imaginer au lit avec une de ses conquêtes du soir en train de se dénuder et d’exhiber un corps couvert de fourrure. Non, décidément, son corps lui allait très bien comme il était. Il éclata d’un rire innocent.

« Je ne suis pas sûr que les écailles ne rentrent dans les critères de beautés de celles qui aient partagés ma couche, je me porte très bien ainsi. »

Auceus chassa l’image de sa tête sans se débarrasser de son grand sourire. Il se sentait bien tout de suite. Quelque chose dans l’attitude du shaku et peut être de sa réaction lui insufflait une certaine confiance. L’ambiance de la nuit était très différente des soirées agitées qu’il avait l’habitude de noyer dans l’alcool, mais le tieffelin en prit son parti. Il savait se satisfaire de peu, notamment depuis son départ. Il avait dormi dans des cahutes ou dans une grotte lorsque la nécessité l’avait poussé. En comparaison, ce bain était un véritable paradis, et cette conversation une chance incroyable.

L’autre lui parla de son rôle dans la société. Elle était « plus proche que les autres » de ses ancêtres. Admettons. C’était peut-être un ressenti. Les shakus ont assez peu d’amour du mensonge, surtout en ce qui concerne leurs croyances. Il était surpris de la clarté de l’explication. Elle semblait claire d’esprit et sa volubilité était plus que décente. La suite de la conversation passa sur goblin-four. Le tieffelin s’amusa du contraste culturel entre les deux villes. Il tenta une explication.

« Gobelin-four est une véritable ville de métal. Les gobelins ont installé là-bas de grandes forgent qui pilonnent tout le jour divers métaux pour leur donner des allures diverses. Si une grande partie est envoyée à la capitale, la ville s’est petit à petit réouverte de métal depuis les toits jusqu’aux volets. Les inventions gobeline sont partout et la ville semble ne jamais dormir. »

Au moment où il finissait sa phrase, un bruit à l’extérieur de l’enceinte des bains résonna. La porte s’ouvrit en grand et une silhouette fit irruption sans ménagement entre les murs. Un tieffelin éreinté et sale d’un voyage trop long chercha du regard quelque chose et en trouvant Auceus, il se précipita, fit un salut rapide et s’annonça.

« Maître de Tariock, monseigneur votre père vous envoie une missive des plus urgentes. »

Il regarda la situation, puis alla prestement trouver un essui :

« Voulez vous une serviette et en prendre connaissance ? La réponse est attendue. »

Sans dire un mot, Auceus ouvrit le message, puis avec un sérieux certain, répondit sèchement.
« Dites-lui que je rentre à la capitale dans quelques semaines. »

Il attendit que le messager parte, soupira, puis en se retournant vers la shaku, il lui annonça :

« Vos ancêtres avaient raison. Une large bande de terre est apparu au nord de l’Ile. Il semble qu’un nouveau monde soit en passe de nous arriver. Je ne sais pas trop quoi en penser. »

Il réfléchit un moment avant de reprendre.
« Et vous, qu’allez-vous faire ? »
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 10

Inscription : 02 mai 2018, 14:44

Tuwati
  • Archétype : Spiritualiste
  • Arme droite :
  • Age : 30 ans
  • Arme gauche :
  • Sexe : Femelle
  • Armure : 2
  • Capacité sans coût : • Médium : Peut voir et communiquer avec les morts.
  • Capacités : • Animation de cadavre : Permet de réanimer un cadavre ou un morceau de cadavre et de lui donner des ordres. (2+1/t p.e). • Transfert vital : Vol la vie d'une cible pour restaurer une autre cible. 1d6. (2p.e) • Protection des Ancêtres : Bloque complètement une attaque magique avant de disparaître. Si une attaque est bloquée, le lanceur récupère un point de mana. (3p.e)

Sujet : Re: Baignade longue durée

07 mai 2018, 18:47

Baignade Nocturne
Surprise, Tuwati regarda l’intervention du message avec un de ses sourcils serpentin relevé. «Monseigneur» ? Un sourire s’étala sur ses lèvres en prime, fière de commencer à assez connaître les autres peuples pour en distinguer certain rang social d’un coup d’œil. Avant que le messager s’en retourne, elle eut la politesse de le saluer d’un signe de tête mais ce dernier n’eut manifestement pas la même idée. Tellement pressé ! Tellement préoccupé qu’ils ne faisaient pas attention au monde autours d’eux ! Voilà, selon la shaku, un des problèmes des autres races.

Son attention se rapporta sur le jeune tieffelin qui lui déclara qu’un nouveau continent venait d’apparaître au large. Ses yeux devinrent pensifs. Les Ancêtres avaient raison, comme toujours, et cela ne l’étonnait pas. Mais qu’une chose soit prévue ou non, lorsqu’elle arrive, il y a souvent matière à surprise. Ses anneaux remuèrent doucement dans le bassin, créant de légères vaguelettes qui s’écrasèrent nonchalamment contre le torse de sa nouvelle connaissance. Ainsi donc, nous y étions. Une découverte de premier ordre qui, à n’en point douter, aura de lourdes conséquences sur la politique interne à chaque peuple, mais qui s’étendra aussi à leur alliance. Qui aura l’effronterie de se déclarer le premier à y aller ? De quel droit ? Qui décidera qu’un nouveau continent n’est, en plus d’un immense territoire à piller, qu’un nouveau royaume où étendre son influence ? Ou même créer une nouvelle faction ! Qui y fera la loi ? Qu’en disent les Ancêtres ? Continuant son interrogation mentale qui devait se lire sur son visage, elle nota dans un coin de sa tête qu’elle allait sûrement passer la nuit à discuter avec ces derniers. Sauf si elle était réquisitionnée par les autres shaku de sa sorte enfin de mettre en commun ces informations, ce qui au final revenait à passer une nuit blanche dans un cas comme dans l’autre.

Un nouveau continent. Intrigant. Excitant, même. Cette excitation se traduisit par une lueur de curiosité presque palpable dans son regard, ainsi que par une vaguelette plus forte que les autres traversant le bassin. Le bruit du clapotis la sorti de sa rêverie.

«Voilà qui n’est pas banal. L’information que vous m’apportez est précieuse. Je ne sais pas trop quoi en penser non plus. Ma tâche quotidienne me souffle que cela va créer beaucoup de remue-ménage dans les esprits, mais aussi dans les hautes-instances dirigeantes. J’ose espérer que l’expédition, puisqu’il y aura une expédition n’en doutons pas une seule seconde, aura le bon sens d’être mixte et estampillée au nom du Conseil. Si jamais chaque peuple décidait d’envoyer ses propres équipes, cela pourrait être très dangereux pour la paix que nous arrivons actuellement à maintenir. J’ai peur que beaucoup ne voit en ces nouvelles terres à explorer un moyen de se soustraire à vos lois, et au regard des Ancêtres.»

Sa voix s’était faite de nouveau sifflante, traînant les «s» comme seul ont le secret les serpents. Même si elle était habituée à retenir un maximum la fluctuation de sa voix, il faut croire que la surprise (ou la réflexion) lui faisait instinctivement oublier de faire attention. D’un mouvement gracieux, elle se frotte une écaille de son museau avant de changer ses anneaux de place avec souplesse.

«Que vais-je faire ? Je le demanderais aux Ancêtres. Plus que jamais leurs paroles seront d’une grande aide. Mais avant même de les contacter, je dois avouer... je suis tentée. S’il y a besoin d’un manala’k sur ces nouvelles terres, et il y en aura forcément quelques uns pour s’occuper de la gestion de notre peuple sur place, je me proposerais. Un nouveau continent... l’occasion est trop belle. Et vous, mon cher jeune homme, qu’allez-vous faire ?»

Un sourire aimable et curieux s’esquissa sur ses lèvres alors qu’elle attendait sa réponse.
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 75

Inscription : 16 avril 2018, 20:52

Cavernicole
Auceus de Thariok
  • Archétype : Etheraliste
  • Arme droite : 12
  • Age : 26 ans
  • Arme gauche : 12
  • Sexe : Mâle
  • Armure : 4
  • Capacité sans coût : Chaines d'or : Permet d'invoquer 3 chaines à pointes qui sortent du corps d'Auceus et qu'il peut utiliser pour accomplir des actions simples ou comme des armes (1d6+1)
  • Capacités : Empalement: coût:2 Permet d'invoquer une chaîne sur une surface à portée de vue qui peut accomplir une action simple Enchainement : coût:2 Invoque des chaines aux pieds de la cible pour l’immobiliser. L'adversaire doit réussir un jet de puissance pour s'en libérer Indépendance : coût:2 Pendant ce tour, Auceus peut attaquer et appliquer une action simple. Chaines intèrieures: coût:2 Auceus peut renforcer son corps pour se déplacer rapidement en portant une charge équivalente à un tieffelin pendant ce tour. Enlacement: coût:1/tour, peut être maintenu Entoure Auceus de chaîne. Réduit les dégâts reçus de 1

Sujet : Re: Baignade longue durée

08 mai 2018, 10:59

Une nouvelle interessante
Très franchement, Auceus ne savait pas trop quoi penser des informations qu’il venait de recevoir. Tout d’abord, il était passablement agacé de la facilité avec laquelle son père l’avait retrouvé. Il n’était pas parti en laissant un itinéraire fixe et avait voyagé aux grès de ses envie. Le fait que le messager était venu à lui directement était un signe du contrôle que son ascendance avait sur lui. Cela lui était très désagréable. Partout ou il allait, son ascendance semblait se rappeler à lui.

Monseigneur… Sérieusement, monseigneur… Qui voulait se faire appeler ainsi ? il avait beau être d’un certain superficiel, se faire appeler monseigneur et faire des ronds de jambes en société, fort peu pour lui ! On lui avait imposé les revues mondaines toute son enfance et il n’y avait jamais trouvé de charme. Ce n’était que de la politique déguise en réception, et tout le monde en avait conscience. Il était à des dizaines de lieues de chez lui et pourtant il venait de se faire rattraper par la nouvelle comme s’il était chez lui. Malgré tous ses efforts il n’avait pas réussi a se soustraire a ses responsabilités et son père avait gardé un œil sur lui tout du long.

Il était hors de question qu’il ne tombe sous son joug. Son père l’aimait a sa manière, sans aucun doute, mais il lui avait imposé sa voie par sa naissance, et la soif de voyage du jeune tieffelin ne pouvait pas être étanchée dans une vie d’ambassadeur cantonné à la capitale. Il avait repoussé l’échéance, mais la possibilité d’une évasion venait potentiellement de s’ouvrir à lui. Si il était adroit, il réussirait sans doute a négocier avec son père. Après tout, au sein même du conseil certaines tensions étaient exploitables et les familles vont se battre pour amasser les trésors d’une nouvelle terre si elle existait. Ce n’était pas une mauvaise perspective.

« Je pense que je vais tenter de faire ma place parmi ceux qui partiront en exploration. Je n’en ai pet être pas l’air, mais je suis très capable. »

Il se tut un moment avant de reprendre :
« La nouvelle va bientôt se rependre, sans nul doute que tous vont envoyer des représentants pour profiter de cette manne nouvelle. Il ne devrait pas être difficile de trouver un équipage et des fonds, mais le reste se fera sur place. J’imagine que la compétition sera féroce là-bas et qu’il faudra se salir les mains. Etes vous prête pour ce genre d’activités ? Vous êtes consciente qu’il vous faudra certainement vous défendre… »
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 10

Inscription : 02 mai 2018, 14:44

Tuwati
  • Archétype : Spiritualiste
  • Arme droite :
  • Age : 30 ans
  • Arme gauche :
  • Sexe : Femelle
  • Armure : 2
  • Capacité sans coût : • Médium : Peut voir et communiquer avec les morts.
  • Capacités : • Animation de cadavre : Permet de réanimer un cadavre ou un morceau de cadavre et de lui donner des ordres. (2+1/t p.e). • Transfert vital : Vol la vie d'une cible pour restaurer une autre cible. 1d6. (2p.e) • Protection des Ancêtres : Bloque complètement une attaque magique avant de disparaître. Si une attaque est bloquée, le lanceur récupère un point de mana. (3p.e)

Sujet : Re: Baignade longue durée

10 mai 2018, 12:09

Réflexions rapides
Ainsi, le tieffelin en était arrivé à la même conclusion qu’elle. Il y aurait sans doute du grabuge sur ces nouvelles terres, surtout s’il n’y avait aucune autorité sur place. La perspective de la découverte de nouvelles richesses fera bouillonner les cœurs et beaucoup vont se perdre sur ce chemin. Il ne fait aucun doute que les Ancêtres seront de sages conseillers dans un moment aussi surprenant. La shaku se frotta la gorge du haut d’un doigt, en pleine réflexion.

«Je suis capable de me défendre, même si je vous l’accorde je ne puis pas la meilleure combattante qui existe. Cependant, je ne doute pas de pouvoir trouver quelques personnes pour m’accompagner. Je pense que le plus difficile sera même de choisir parmi les propositions !»

Un léger rire sifflant accompagna un mouvement désinvolte de sa main. Elle laissa de nouveau le bruit relaxant de l’eau la détendre, et d’un coup d’anneau changea de position. Elle avait conscience que les choses seraient un peu plus compliquées que ça. Si les Ancêtres lui conseillaient de rester ici, elle le ferait sans doute. Aucun shaku-manalili a sa connaissance accepterait d’outrepasser la parole des Ancêtres pour son propre intérêt, d’autant que les manala’k étaient aussi rares qu’importants. Et il était hors de question d’être la première à échapper à sa vocation par simple curiosité. Cela dit, qui sait ? Peut-être que ce sont les Ancêtres en personne qui l’enverront sur ce nouveau territoire. Tuwati poussa un soupire emprunt de compassion en pensant à ses frères et sœurs qui allaient recevoir des monceaux de paperasse supplémentaire dès le lendemain. Il fallait agir rapidement, à n’en point douter. Cette nouvelle allait secouer le monde entier.

«Les choses sont complexes. Il va falloir agir vite et intelligemment. Je doute que le Conseil ne laisse tout le monde créer sa propre expédition. Il voudra sans doute contrôler cela, et à mon humble avis ce n’est pas un mal. Je vais aller en discuter avec les Ancêtres et apporter la nouvelle à mes connaissances. Avec un peu de chance, nous arriverons à nous coordonner avant que le chaos ne s’installe.»

Elle se tut, ne laissant que sa langue bifide fouetter l’air. D’un mouvement musculaire impressionnant, elle se redressa et se glissa près du tieffelin. Elle tendit sa main à la hauteur du torse de ce dernier.

«Je m’appelle Tuwati. Je vous remercie pour l’information que vous venez de me fournir. Et vous, mon jeune ami, comment vos parents vous ont nommé ?»
Image
Avatar de l’utilisateur

Messages : 75

Inscription : 16 avril 2018, 20:52

Cavernicole
Auceus de Thariok
  • Archétype : Etheraliste
  • Arme droite : 12
  • Age : 26 ans
  • Arme gauche : 12
  • Sexe : Mâle
  • Armure : 4
  • Capacité sans coût : Chaines d'or : Permet d'invoquer 3 chaines à pointes qui sortent du corps d'Auceus et qu'il peut utiliser pour accomplir des actions simples ou comme des armes (1d6+1)
  • Capacités : Empalement: coût:2 Permet d'invoquer une chaîne sur une surface à portée de vue qui peut accomplir une action simple Enchainement : coût:2 Invoque des chaines aux pieds de la cible pour l’immobiliser. L'adversaire doit réussir un jet de puissance pour s'en libérer Indépendance : coût:2 Pendant ce tour, Auceus peut attaquer et appliquer une action simple. Chaines intèrieures: coût:2 Auceus peut renforcer son corps pour se déplacer rapidement en portant une charge équivalente à un tieffelin pendant ce tour. Enlacement: coût:1/tour, peut être maintenu Entoure Auceus de chaîne. Réduit les dégâts reçus de 1

Sujet : Re: Baignade longue durée

12 mai 2018, 15:21

Les shakus ont, aux yeux des Tieffelins une part d’innocence quine saurait être ignorée. C’est elle qui leur donne une motivation particulière et qui donne à leurs actes à la fois une certaine naïveté et en même temps une réelle conviction. La shaku était à quelques centimètres du corps d’Auceus. Elle le dominait largement dans sa position détendue. Pourtant, des sentiments partagés se mêlaient en lui. Elle avait quelque chose d’effrayant par son origine reptilienne qui terrifiait sa nature profonde, reconnaissant là un prédateur. Pourtant, son aspect physique, sa façon de regarder, de bouger, d’être avait quelque chose d’envoutant, de perturbant.

La pudeur du tieffelin était quasiment inexistante, forgée dans les frasques de ses années estudiantines trop festives. Ainsi, s’il se sentait à ce moment nu et vulnérable, ce n’était sans doute pas du fait de son absence de vêtements, non plus que de la position de domination de l’autre. Cette dualité de cœur et de raison le laissa quelques secondes pensives, alors que ses yeux glissaient sur la silhouette du shaku, caressant d’un regard ses écailles luisantes de la lueur ocre de la lune opaline.

Il se reprit.
« Je m’appelle Auceus de Tariock. Je te prie d’oublier le monseigneur et la particule, je n’y accorde ni importance ni crédit. »

Il laissa passer quelque secondes pour réunir ses idées en regardant la lune au-dessus de sa tête puis reprit.
« Je compte réfléchir à mes projets ici quelques jours avant de me diriger vers la capitale. La quasi-totalité des expéditions partiront de là et s’il y a voyage, je veux en être. Même avant cela, des semaines de préparatifs nous attendent. Si vous le souhaitez, et que vous désirez vous y rendre je me ferai un plaisir de vous escorter jusque là bas. Le voyage vous sera je l’espère plus agréable. »

Il laissa sa phrase en suspens. Difficile de savoir ce qu’il allait faire pour lui-même, un peu de compagnie l’aiderait sans doute à fixer un projet.
Nouveau sujet